Végétalisation Participative rue Dénoyez

samedi 2 juin 2012

LA SUITE DE CE BLOG SUR LA PAGE FACEBOOK VEGETALISATION PARTICIPATIVE DE LA RUE DENOYEZ http://www.facebook.com/pages/vegetalisation-participative-de-la-rue-denoyez/286135224816639

pLUS DE 3 ANS APRES LE DEBUT DU PROJET, L'AVENTURE CONTINUE !!!!

Posté par portraitpoetik à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 24 mars 2012

Bonjour,

Nous avons le projet de végétaliser collectivement des potelets devant le Centre d’animation Maurice Ravel, en lien avec la mairie du 12ème. Après avoir entendu parlé à plusieurs reprises de l’expérience de végétalisation collective de potelets  qui a été menée rue Desnoyers , j’ai fini par me rendre sur place. C’est superbe et nous aimerions profiter de votre expérience avant de nous lancer à notre tour.

J’aimerais, si cela est possible, échanger avec l’un des acteurs du projet afin de lui poser quelques questions d’ordre technique :

-          Concernant la nature des pots : avez-vous opté pour le polyéthylène ou la terre cuite ?

-          Avez-vous fixé le pot au potelet ou repose t’il simplement sur le support en fer forgé ?

-          Comment avez-vous découpé le fond du pot pour y faire entrer le potelet ?

 

Je vous en remercie par avance

Cordialement,

Centre d’animation Maurice Ravel - Théâtre 12

Ligue de l'enseignement

6, avenue Maurice Ravel – 75012 PARIS

 www.animravel.fr


Bonjour,


- nous avons pris des pots en fibre de ciment car les pot en terre cuite sont trop lourds et fragiles. La fibre de ciment est une matière solide et si il y a un choc ça fait un trou mais ça tient. Le prix de revient est plus cher mais ça vaut le coup.
 
- les pots ne sont pas fixé au potelet et ne repose que sur les pieds. Ils sont donc plus facilement déplaçables et n'abiment pas les plots. C'est l'exigence de la mairie que les pots n'est pas une pause définitive et n'abiment pas les plots. C'est donc le plot et la terre qui cale le pot et ça suffit.
 
- le fond a été découpé avec une scie-cloche fixée sur une perceuse. Nous pouvons vous prêter la notre car ça ne sert pas tous les jours!
 
En  souhaitant avoir répondu à vos attentes, n'hésitez pas à nous contacter à nouveau, notament pour nous donner des nouvelles de l'avancement de votre projet.


Posté par portraitpoetik à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 3 mars 2012

la mousse graffitis rue Dénoyez

Richard Reynolds a filmé La Guerilla Gardening Paris lors de la journée Articulture de la rue Dénoyez.

faire de la mousse graffitis par Richard Reynolds

http://www.youtube.com/watch?v=IQjY9cXaP4w

 

Posté par portraitpoetik à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 4 novembre 2011

Goûter Chantant

dimanche 16:00, à : rue Dénoyez, Paris20-Belleville
2 ans déjà que les pots végétalisés fleurissent dans la rue Dénoyez.
 A cette occasion, venez partager sans formalité un goûter et les chansons pour enfants interprétés par Tina. 
rdv à 16h ( iparèkivafèrbô)

Posté par portraitpoetik à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 26 mai 2011

POTOGREEN

 

L'artiste Paule Kingleur qui a inventé les POTOBEAUX, lance les POTOGREEN.

Elle sera rue Dénoyez, le dimanche 29 mai pour nous en parler.

flyer-Potogreen-reduce

Posté par portraitpoetik à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 21 mai 2011

les pots continuent à envahir la rue

Plus d'un an après le début du lancement du projet, des habitants de la rue continuent à créer des pots pour jardiner.

DSCN6468Aujourd'hui, nous avons posé le pot qu'Hassan a fait pour le BKO, le café-restaurant franco-africain au 2 de la rue dénoyez. Lys, géranium et verveine ont été plantés.

DSCN6464

Bientôt c'est Katie du 16 qui installera un pot fait de moulage.

Posté par portraitpoetik à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 20 mai 2011

intervenants de la journée articulture du 29 mai

 articulture_4

Intervenants table ronde:

 

La Maison de la Plage

 « La Maison de  la Plage» est une association issue du mouvement squ’art dont le but est l’utilisation de lieux vides pour vivre et créer (pléonasme ?) venant d’une nécessité d’espace et d’un choix poétique –esthétique et philosophique ?- d’occuper de manière collective et créative les surfaces libres de la ville.

Nous sommes animés par les notions d’échange, d’écologie, d’art et de jeu...

Profondément convaincus de la nécessité vitale de la poésie quotidienne, nous œuvrons pour l’ouverture et la multiplication d’espaces d’art et de créations, libres, citoyens, ludiques, dans les quartiers.

 

http://maisondelaplage.canalblog.com/ et sur facebook

Le Jardin d’Alice 

PRESENTATION DE L' INTERVENTION DE L' ASSOCIATION JARDIN D' ALICE POUR  L' ACTIVITE « BAKABOMBES » DIMANCHE 29 MAI  DANS LE CADRE DE LA JOURNEE ARTICULTURE A LA MAISON DE LA PLAGE

Intervenants : Bruno Dumont et Sara Renaud membres de l'association Jardin d'Alice

  L'association Jardin d'Alice a pour but la promotion de toute forme de création, et milite pour la mise à disposition des espaces vides dans Paris pour les initiatives culturelles, artistiques et sociales, comme une réponse alternative à la pénurie de locaux. L'association développe ses activités au 40, rue de la Chapelle dans le 18eme : ateliers d'artistes mutualisés, accueil quotidien et évènements festifs ouverts à tous dans le grand jardin,  ainsi que la pratique et la sensibilisation à l'écologie et aux techniques de l'éco-construction.

            Le Jardin d'Alice répond avec enthousiasme à l'invitation de la Maison de la Plage pour cette journée sur le thème de l'art et la nature dans la cité ! Les membres de l'association intervenant à cette journée Articulture seront les artistes Sara Renaud et Bruno Dumont.

            Au cours de la table ronde, ils aborderont les multiples possibilités d'expression éco-militantes dans l'espace public, les ressources des espaces abandonnés, de la friche au sens large comme terrain d'expérimentation et de création, à travers leur expérience sur le site du Jardin d'Alice.

            Ils proposeront ensuite un atelier participatif de construction d'un « Bakabombes » en bois de palette, qui servira à collecter les bombes de peintures vides laissées par les graffeurs de la rue Denoyez. La réalisation des parois du bac permettra une démonstration de la technique du torchis. Mélange de terre, paille et eau, le torchis est une technique ancestrale pour fabriquer des parois solides et saines. Cette technique ancestrale mérite d' être redécouverte par tous ceux qui s'intéressent  aux modes de construction autonomes, non-polluants et pas chèrs. Les différentes faces du bacs permettront de produire des types de torchis différents, et les différentes étapes du travail jusqu'à la finition par un revêtement à la chaux. Cette dernière étape pourra donner lieu à une petite décoration collective, la chaux pouvant être colorée. 

Guerrilla gardening Paris

 la guérilla gardening consiste bien plus qu'à refleurir les coins délaissés de nos villes. La guérilla gardening a aussi pour but de faire passer un message. Un message appelant les gens à réinvestir leur quartier, se retrouver entre voisins pour entretenir leurs plantes d'interstices et faire rêver les passants qui redécouvrent le potentiel des espaces urbanisés, gris

Les techniques pour réinvestir un espace peuvent être variées et de nouvelles tactiques peuvent être testées. Seed bomb, semis, plantes d'interstices, graffitis de mousse et autres stratagèmes permettent de réinvestir la rue sans occasionner de dégradations .

 http://guerillagardeningparis.xooit.fr/index.php

http://guerilla-gardening-paris.blogspot.com/ 

http://www.guerilla-gardening-france.fr/

Paris Label

 Intervenante, l’artiste-plasticienne Paule kingleur

« Réenchanter les territoires urbains, se réapproprier l’espace public en y mettant «son grain de végétal».

“Potogreen ou la végétalisation d’un quartier”
Création d’un jardin de poche urbain, un p’tit jardin métropolitain.
Ou ? Sur le trotttoir-territoire, bandes passantes de nos quartiers
Pour un détournement de cet emblème automobilistique (le truc moche marron avec boule) en un mini-jardin sur pied, citoyen et participatif.
Fabrication par l’atelier d’insertion Emmaüs-la friperie solidaire de sacoches en toile de tente recyclée.
Collecte collective dans Paris de briques de lait en guise de pots.
Semis propagés dans les écoles et les jardins partagés, les commerçants et chez les quidams passionnés..
Pour une insurrection végétale le dimanche 5 juin !
Mise en place dans la nuit de 300 Potogreen.. 
On commence dans les quartiers du 2e, de la rue Poissonnière à la rue Sainte Anne...
Pour envahir ensuite les 330 000 poteaux restants de la capitale, petites utopies végétales à portée d’arrosoir !
Adoptez votre Potogreen !.”

http://www.parislabel.com/ 

Ecobox

ECObox : Projet Social d’écologie urbaine et d’arts vivants avec les habitants de la Chapelle-Sud

 L’association a pour but la promotion d’activités d’écologie urbaine : Jardinage, ateliers pédagogiques verts, expérimentations d’énergies renouvelables, récupération et valorisation de matériaux, etc. Nous proposons aussi d’organiser et d’accueillir des événements culturels et artistiques locaux, nationaux et internationaux, en favorisant les dynamiques inter associatives. Notre association soutient les initiatives d’économie solidaire et locale et les échanges de savoir faire inter culturels.

http://www.jardin-ecobox.net/

 

Florence De Massol

 

Conseillère d'arrondissement. Adjointe à la Maire du 20e. "Environnement, développement durable, espaces verts, plan climat".

Coordonnées 
Mairie du 20e
6, place Gambetta 75020 PARIS

Ktha Compagnie/Petites Urbanités Libres

La ktha est une compagnie de théâtre.

Elle travaille sur des textes qui ne sont pas écrits pour le théâtre, mais des poèmes, des récits, des séries télévisées, des slogans publicitaires, des discours... D'autres textes, qui parlent toujours d'aujourd'hui, d'ici.

Dans le cadre de la résidence à Confluences, Les Petites Urbanités Libres est un projet collectif, participatif et évolutif qui vise à rassembler artistes, urbanistes, habitants du quartier, curieux de la ville (…) autour d’une accaparation créative temporaire des Petites Urbanités Libres. Il a pour objectif la création d'une exposition le 25 juin 2011 dans les rues du quartier autour de Confluences, une occupation créative des Petites Urbanités Libres qui nous entourent.

Pour ce projet, la ktha compagnie a mis en place un site pariticipatif dédié. Un site qui est à la fois l'outil de travail de ceux qui s'impliquent dans le projet et un espace d'exposition du processus de cartographie des Petites Urbanités, de présentation des œuvres en train de se faire et un espace de discussion public : http://pul.ktha.org/

Le Jardin des Apprentis Sages

Jardin d’habitants en cours de réalisation avec le soutien du Centre Socioculturel Belleville.

Intervenante : Maude Levaire, stagiaire DEJEPS Centre socioculturel BelleVille, www.centresocialbelleville.net , 01 40 03 08 82


Et Aussi :

- musique tziganne

- Collectif corps accords

Genre : Jazz / Visual http://www.myspace.com/collectifcorpsaccords/photos

 - Tina Madonia et ses danseuses

- Amaranta  et  L’Art de l’Agora

animation de scènes slam seules ou liées à d'autres pratiques artistiques - réalisation de films documentaires

Intervenants : Amaranta, Fred et Deïna, Paul Cash, MC Clean
Mail : slamevents@gmx.fr

 

Posté par portraitpoetik à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 15 mai 2011

Le banc mobile de la rue Dénoyez

Les enfants du 18 rue Dénoyez et des passants décorent un banc qui a pour vocation d'être mobile et ceci pour  l'offrir aux personnes âgées de la résidence du 13 pour qu'au printemps, elles puissent s'y assoir et profiter des beaux jours à l'extérieur.

DSCN6437

En effet,depuis plusieurs années, nous mettons déjà à disposition des personnes âgées de la résidence des chaises sur le trottoir qui est devantla Maisonde la Plage car nous avons bien remarqué le besoin qu’elles ont d’être dans la rue pour sortir de leur isolement et discuter avec les voisins plus jeunes.

La présence des personnes âgées dans notre petite rue est pour tout le monde une source de joie et d’échange intergénérationnel.

La mobilité de ce banc sera gérée par les bénévoles dela Maisondela Plage.Ilsle sortiront sur le trottoir le matin et le rentreront le soir.

Ce projet est soutenu par le Conseil de Quartier Belleville.

Posté par portraitpoetik à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

une tomate, un chardon et une rose trémière

DSCN6440

DSCN6442 DSCN6443

Posté par portraitpoetik à 21:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]